Tunnel de forçage

Découvrez notre gamme de tunnels de forçage et arceaux nantais pour réaliser des semis précoces et protéger vos cultures contre le froid hivernal, le gel, les oiseaux et les insectes ravageurs. 

Il y a 5 produits.
Affichage 1-5 de 5 article(s)

Filtres actifs

Pourquoi acheter un tunnel de forçage pas cher pour votre jardin ?

Le tunnel de forçage fait partie des équipements de protection de jardin que nous vous proposons chez Jardin Couvert. Il permet de démarrer au plus vite vos cultures, protège vos plantes et légumes des intempéries ainsi que des bactéries et des insectes. Il existe des tunnels de forçage rigides et des tunnels de forçage avec voile qui sont plus fréquents. Comment bien utiliser un tunnel de forçage souple en accordéon ? Comment le fabriquer et comment l'installer ?

Comment utiliser un tunnel avec voile forçage ou d'hivernage souple ?

Le tunnel de jardin souple consiste à poser une bâche, qui servira à protéger vos cultures, sur une structure amovible en forme d'arceaux. Vous pouvez installer sur un tunnel de forçage, un voile d'hivernage ou d'un voile de forçage. Ces deux types de tissus utiles pour les particuliers et les professionnels sont disponibles chez Jardin Couvert.

tunnel de forçage nantais

Un voile d'hivernage pour mettre votre culture à l'abri en hiver : salades, jeunes pousses

Le voile d'hivernage est un tissu en polypropylène qui est épais et aide vos végétaux à résister au gel. Pour avoir une bonne protection, il est conseillé d'utiliser un voile dont le grammage est de 30g/m² pour votre tunnel de forçage. Cette densité permet à vos plantes de gagner jusqu'à 4° degrés supplémentaires en température interne et d'être bien réchauffées. Bien qu'étant épais, il est perméable à l'eau et à l'air. Ce qui veut dire que vous pouvez arroser vos plantes sans forcément retirer le tissu. Il peut s'utiliser sur les arbres du jardin, les légumes du potager comme la salade, les tomates…

L'idéal est de mettre cette couverture en novembre, car c'est le mois où commencent les premiers signes de gel. Il faut ensuite la garder durant toute la période qui peut aller en avril en cas de gelées tardives. Le voile d'hivernage peut également être utilisé lorsqu'il pleut. Toutefois, il faudra le sécher par la suite pour ne pas soumettre les végétaux à une trop grande humidité.

Un voile de forçage pour accélérer la croissance de vos plants

Le voile de forçage est plus léger et son rôle est de forcer la pousse des semis. Son grammage est de 17g/m², ce qui lui permet de laisser passer la lumière, l'eau et l'air. Ce tissu est à poser dès le mois de mars, car il protège également les jeunes plants des gelées matinales. Il capte les premières chaleurs et les maintient à l'intérieur, apportant ainsi 2 degrés supplémentaires à la terre. Les végétaux vont alors vite grandir et la récolte pourrait être avancée d'environ 15 jours, voire plus.

Le voile de forçage étant léger, vous pouvez le poser directement sur vos cultures sans crainte qu'il ne les abîme. Pour permettre une meilleure pousse, il est conseillé d'ouvrir cette bâche de serre plastique dans l'après-midi si la température le permet. L'humidité dégagée par les plantes pourra ainsi s'évaporer et elles pourront bien respirer. Le soir, il faudra remettre la bâche puisque la température aura déjà baissé. Chez Jardin Couvert, en plus de ces deux types de voiles, nous vous en proposons d'autres qui combinent la protection et la croissance des plantes. Il s'agit du film de semi-forçage, similaire à nos bâches de serre. Il offre une bonne isolation thermique et est imperméable à l'eau, l'air, la neige, la pluie… Il est pratique, car vous l'installez et le désinstallez très facilement.

Nous vous conseillons de mettre du paillage afin d'éviter la pousse des mauvaises herbes.

Comment faire un tunnel de forçage en accordéon dans votre jardin potager ?

tunnel de forçage jardin

Fabriquer un tunnel de forçage nécessite :

  • l'installation des arceaux,
  • la réalisation d'une tranchée pour enfoncer la bâche,
  • la mise en place du voile de forçage ou d'hivernage.

Pour monter votre tunnel de jardin, vous aurez besoin de gros piquets de 40 ou 50 cm de long. Il faudra également avoir de la ficelle et des clips pour arceaux.

Placez les arceaux du tunnel de culture

Les arceaux d'un tunnel de forçage sont généralement disponibles par lot de 10, 50 ou 100. La quantité à acheter dépendra donc de la longueur du tunnel. Il faut ensuite les enfoncer dans le sol à 25 ou 30 cm en les espaçant de 1 mètre au maximum. Toutefois, il faut tenir compte de la culture à faire pour effectuer l'espacement. Pour certaines plantes, un écart de 80 cm sera suffisant. Pour être sûr de suivre une ligne droite, vous pouvez placer un tuteur au sol. Plantez tous les arceaux sur un seul côté à la verticale avant d'entamer le second côté. Dès que vous êtes sur la deuxième rangée, remettez à nouveau le tuteur. Courbez ensuite les arceaux et enfoncez-les dans le sol.

Creusez une tranchée

La tranchée permettra d'enterrer le voile afin que le froid n'entre pas dans le tunnel de forçage. Elle peut avoir jusqu'à 15 cm de profondeur. Vous devez l'éloigner d'au moins 10 cm des embouts des arceaux dans le sol pour ne pas fragiliser la structure. Afin d'avoir un film de protection bien tendu, vous pouvez soutenir le haut de la structure avec un tuteur. Pour cela, il faut mettre le tasseau au-dessous de la courbure de la structure. Elle restera alors bien stable au moment de la pose.

Posez le film de protection

Il faut ensuite mettre le voile d'hivernage ou de forçage par-dessus la structure en ajoutant 20 cm supplémentaires d'un côté. Cela permettra de l'enfoncer dans la terre afin de le maintenir bien solide. Sur le deuxième côté, vous pouvez fixer le film plastique en utilisant les clips pour arceaux. Ils permettent de garder le voile relevé et de pouvoir aérer le tunnel de temps en temps. S'il reste de la bâche de serre sur les extrémités, rassemblez-les et attachez-les avec une ficelle à un piquet. Enfoncez enfin le bois dans le sol à une bonne profondeur.

Comment installer un tunnel nantais ?

poser voile de forçage

Le tunnel nantais est monté pour les petites serres de jardin. Il est également appelé tunnel chenille à cause de sa forme qui ressemble à une chenille en mouvement. Il est utilisé par les particuliers et les professionnels. Chez Jardin Couvert, pour faciliter l'achat du matériel, nous mettons à votre disposition des tunnels de jardin complet en kit. Ils comportent différents types de voiles ou de films, d'arceaux en acier galvanisé utilisés pour la structure et comme piquets. En fonction de vos besoins, nous vous conseillons le kit le plus approprié.

Pour installer votre tunnel nantais, il faut au préalable choisir l'emplacement. Ce type de serre étant fragile, vous devez trouver un endroit qui est plus ou moins à l'abri des vents violents. Il faut également désherber et travailler la terre, car après la pose, cela sera difficile. De plus, une terre bien travaillée rendra le sol enclin à accueillir le tunnel et l'installation de la petite serre sera ainsi plus facile.

Comment mettre en place des arceaux nantais pour votre petite serre tunnel ?

Pour mettre des arceaux nantais, vous devez tout d'abord faire une structure en accordéon. Une fois le voile ou le film plastique posé, il faut replanter d'autres arceaux. Vous devez les mettre à 1 ou 2 cm des premiers. Croisez les arceaux puis faites passer les nouveaux au-dessus du tissu de protection. Vous devez bien les courber afin de bien resserrer la bâche. Les arceaux à l'intérieur du voile seront ainsi légèrement plus hauts que ceux à l'extérieur.

Vous pouvez ensuite choisir d'utiliser de la ficelle pour renforcer l'ensemble. Pour cela, vous devez faire passer la corde dans les boucles des arceaux nantais. Lorsque vous la mettez dans l'anneau d'un côté, il faut la faire remonter au-dessus du voile en effectuant des croisées et venir l'insérer sur le deuxième côté.